La Kermesse en Image

cliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandir

Quand je suis arrivée la frénésie régnait dans mon cœur. A cause du travail je n’avais pas pu aider le matin mais j’avais fait le plus vite possible. Tout était beau avec des ballons et des décorations. Bien organisé, les parents attablés mangeaient dans la bonne humeur grâce aux talents de Laurent et Ludivine de la Marine, à déguster les grillades, les frites, les pommes de terre avec leur sauce gourmande et les tartes aux framboises, que plein de petits doigts de parents avaient installés sur la pâte le matin-même.

Des familles entières avec trois générations étaient là, mêmes les ados et il y a avait plein de bruits gais. Et les enfants courraient dans la cour, impatients de s’essayer au stand et de découvrir les jeux et les lots, de tenter leur chances… Puis très vite la musique, chanter pour lancer la fête… Pour une fois, c’était les parents qui s’y mettaient. On entend les enfants à Noël orchestrés par les “maîtresses”, j’aime bien ce nom de “maîtresses” (pardon Yvan…), ce sont leurs mamans de la journée aussi. C’est pour cela que c’est si important de les aider pour cette journée. Bref, Santiano est lancé. C’était joyeux et émouvant aussi. On était si nombreux avec trois papas guitaristes qui avaient travaillé et répété pour nous offrir à tous ce moment de musique.

Et là, la cavalcade, les rencontres, les échanges. Vendre des tickets oui, pour faire prospérer la coopérative scolaire et offrir à nos enfants de jolies sorties. Les maîtresses avec leur famille, les délégués sur le qui-vive depuis plusieurs semaines et tous les parents sont venus. Sans barrière de classes scolaires, tous ont participé. Oui, les parents ont fait des entrées, des gâteaux, d’autres ont fait les courses, les uns se sont mis au service et d’autres au barbecue ! L’après-midi est passé comme un éclair… de joies et de rires. A la fin de la journée, tout le monde était fatigué. De la bonne fatigue dont on en retire plein de satisfaction. Les grands gagnants de cet après-midi, ce sont nos enfants ! Les enseignants et les parents en sont les magiciens !

Camille Rotunno