Repas Dansant de la Saint Valentin

la St Valentin

Bien que fêtée normalement le 14 février, c’est le 9 février que le Comité des Fêtes avait organisé le repas dansant de la Saint Valentin. Ce repas animé par l’orchestre ROMANCE avait été confié au traiteur MALANDAIN : amuse-bouches, assiette de 5 poissons fumés, magret de canard et ses légumes, salade fromage et pour terminer, un assortiment de 5 petits fours.

Les estomacs apprécièrent la qualité du repas ainsi que la quantité ce qui n’est pas toujours le cas l’un étant souvent au détriment de l’autre. Les yeux aussi apprécièrent la qualité de la décoration, domaine réservé de la présidente.

Entre chaque plat afin de faciliter la digestion, l’orchestre alternait slows langoureux, sambas endiablées, et valses étourdissantes, mais de « techno » point car l’âge moyen des participants étant autour de la soixantaine, on apprécie la musique mais on redoute le bruit.

Nos soixante sexagénaires et plus, parmi lesquels une dizaine de Vaudésiens eurent tout le temps et l’espace pour donner libre cours à leur passion.

Le bonheur des uns faisant le « malheur » des autres, les membres du Comité redoutaient à juste titre un « bide financier ». Mais le but du Comité des fêtes est d’abord de proposer des animations et tant mieux si elles sont rentables, tant pis si elles ne le sont pas : l’excédent de l’une couvrant le déficit de l’autre.

C’est finalement vers deux heures et demi que tout le monde se sépara, tandis que les uns allaient s’allonger dans un lit douillet, les autres rangeaient tables et chaises afin que la salle soit remise en état de propreté.

Encore un merci à nos « bénévoles » qui une fois de plus nous ont montré par leur engagement qu’ils appréciaient les choix du Comité.

Alain Brumard